GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Propreté en ville : épisode #2 Les services d'intervention de GPSO s'attaquent aux dépôts sauvages

Propreté en ville : épisode #2 Les services d'intervention de GPSO s'attaquent aux dépôts sauvages

GPSO déploie d'importants moyens pour garantir la propreté de l'espace public. 240 agents nettoient, ramassent et entretiennent les rues du lundi au dimanche. Par tous les temps, ils abattent un travail considérable pour améliorer le cadre de vie des habitants du territoire.

Pour que la ville reste propre, il appartient aussi à chacun de respecter son environnement en faisant preuve de civisme et en respectant certaines règles de bonne conduite.

Nous vous proposons de découvrir le combat quotidien des agents de GPSO contre le fléau des dépôts sauvages, avec ce que cela implique en termes de coûts du service et de dégradation de l'espace public.

[Episode 2 : Les agents de GPSO s'attaquent aux dépôts sauvages]

GPSO en action mais les incivilités restent nombreuses

Pour venir à bout des dépôts sauvages, GPSO propose une large palette de services : Collecte hebdomadaire ou mensuelle des encombrants en porte à porte

  • 3 déchèteries mobiles  dépôts sauvages
  • 1 déchèterie fixe
  • 1 camion de collecte des déchets dangereux

Malgré cela, l’incivilité de certains irréductibles vient dégrader les rues au grand désarroi des riverains, mais aussi des agents de GPSO qui œuvrent quotidiennement au nettoyage de l’espace public et à la collecte des déchets.

Des équipes d’intervention déterminées et aidées par des sentinelles de l’espace public dévouées

Du fait de ces incivilités, les agents du service d’intervention des trois directions territoriales parcourent le territoire du lundi au vendredi et même le week-end pour collecter les dépôts sauvages.

Les riverains soucieux du cadre de vie sont de plus en plus nombreux à utiliser l’application mobile SO net ou encore le numéro d’appel gratuit de GPSO
(0 800 10 10 21) pour signaler toute anomalie sur l’espace public, en particulier les dépôts sauvages.

Face aux incivilités, les agents de GPSO contre-attaquent

Camion encombrantsCertes, il est fréquent de croiser dans les rues les camions de GPSO et les agentsd’intervention qui collectent les dépôts sauvages en dehors des jours de collecte des encombrants. Pour autant, cela ne donne pas carte blanche aux habitants pour ne pas respecter les jours de collecte, les jours de présence de la déchetterie mobile ou encore pour ne pas se rendre aux déchetteries fixes de Meudon et de Paris 15.

Les incivilités coûtent cher : 4 M€ par an pour la collectivité, soit 30€ par foyer fiscal et par an. Aussi, face à la montée des incivilités et des dépôts sauvages sur l’espace public, 24 agents de GPSO ont été assermentés et sont en mesure de verbaliser les auteurs d'infractions à hauteur de 150€ : déchets présentés en dehors des bacs (sacs, encombrants) ou bacs sortis en dehors des horaires de collecte.

 En 2016, 174 personnes ont été verbalisées sur le territoire.

 

Dernière Minute