GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Aubépine monogyne à Vanves

Parmi les 7 arbres remarquables du parc Frédéric Pic de Vanves, une aubépine monogyne se distingue.

Situé à proximité du Pavillon des tennis couverts du parc municipal des sports André Roche, cet arbre se remarque en arrivant par l'entrée haute (rue Larmeroux, au niveau du manège), en contournant le belvédère et en descendant vers le lac. Cette aubépine vanvéenne est classée par le Conseil général des Hauts-de-Seine en raison de ses dimensions. Haute de 10 mètres, elle possède un diamètre de couronne de 8 mètres.

Un arbre d’ornement apprécié pour ses fleurs et ses fruits

 L’aubépine s’apprécie au fil des saisons, autant pour sa floraison que sa fructification. Symbole de fertilité puis de malheur, incontournable des haies bocagères pour ses fruits appréciés des oiseaux, son histoire évolue avec celle des hommes. Il est utilisé pour son bois, ses fleurs et ses fruits et demeure un arbre d’ornement, notamment visible à Boulogne-Billancourt.

L’aubépine est reconnaissable à son port légèrement incliné et à son écorce dont les stries verticales et courbes donnent un aspect vrillé au tronc.

Issu du latin (« alba spina »), le nom aubépine signifie épine blanche, en raison de ses fleurs blanches et de fortes épines courtes à leur base. En effet, la plupart des 200 espèces d’aubépines sont épineuses.

Quant à « monogyne », cela signifie « à un seul style », le style étant le filament reliant l'ovaire au stigmate, au centre de la fleur.

Originaire d’Europe tempérée, l'aubépine est un arbrisseau buisson pouvant atteindre 4 à 10 mètres de hauteur. Son port est érigé et arrondi. Plante de lisière, l’aubépine est surtout courante dans les haies bocagères. Pouvant atteindre 100 à 500 ans, et plus rarement davantage, l’aubépine appartient à la famille des rosacées.

Les feuilles de l’aubépine sont caduques, alternes, dentées et incisées. Elles sont divisées en trois à cinq lobes peu profonds, de couleur vert clair brillant dessus, plus pâle dessous. En automne, elles prennent une couleur jaune puis rouge. Les feuilles d'aubépine peuvent être ajoutées au sirop et servir à préparer une sorte de vin.

 L’écorce de l’aubépine est lisse, grise puis brun foncé à fissures rectangulaires. Dotées d’un parfum délicat, les fleurs blanches ou rosées apparaissent en mai, possèdent cinq pétales et sont regroupées en corymbe. Mellifère, l’aubépine est également utilisée sous forme de tisane bénéfique pour le cœur. Astringents et farineux, ses fruits - appelés senelles (ou cenelles) - adoptent une couleur rouge en septembre. Autrefois, ils étaient utilisés en complément de farine, en périodes de disette. Ces fruits charnus à noyau unique sont appréciés des oiseaux. À ce titre, la LPO recommande la plantation d’aubépines.

D’autres aubépines sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest

  • Boulogne-Billancourt : rue du Vieux Pont de Sèvres, devant l’école élémentaire Castéja + pelouse ouest du parc de Boulogne-Edmond de Rothschild

 

 

Dernière Minute

  • 7ème Festival des sports de nature
    Samedi 24 juin au Complexe sportif Marcel Bec D?pass?