GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :

Fontaine Wallace

Une fontaine Wallace sur la scène d'un théâtre donne un petit air Art nouveau à une place bénéficiant d'un beau fleurissement saisonnier.

Localisation : place du Théâtre - Sèvres

Concepteurs : philanthrope Richard Wallace (1818-1890) et sculpteur Charles-Auguste Lebourg (1829-1906) pour le modèle d'origine.

Epoque : 1872 pour le modèle original parisien, la date d'implantation pour celle de Sèvres n'étant pas communiquée.

Description : Situé en bas du square du Théâtre sur la place éponyme au sol en dalles circulaires de gravillons lavés, cette fontaine Wallace (grand modèle, haut de 2,71 mètres) se détache sur un beau mur peint, les gradins du théâtre et sur les massifs saisonniers, à apprécier notamment en automne, lors de la période des chrysanthèmes.

La fontaine Wallace selon le modèle d'origine est en fonte peinte en vert. Le socle à huit faces sert de piédestal à quatre cariatides différentes et représentant respectivement la bonté, la simplicité, la charité et la sobriété et symbolisant également les quatre saisons. Elles se tournent le dos. Ces quatre femmes supportent un dôme à écailles décoré de quatre dauphins. Du centre de ce dôme, coule en permanence un filet d'eau potable au dos des quatre allégories.

Des lampadaires de style renforcent l'image Art nouveau de la place.

Effet d'eau : filet d'eau

Histoire : Symbole du mobilier de la Belle époque et de Paris, les fontaines Wallace doivent leur introduction au philanthrope britannique sir Richard Wallace (1818-1890), propriétaire du parc de Bagatelle. Détenteur d'une grande fortune héritée de son père, il décide de la mettre à profit.

Conscient que les Parisiens n'avaient pas accès à la gratuité de l'eau après le siège de Paris et la commune, il prit la décision de financer l'édification de fontaines autant pour apporter de l'eau aux plus pauvres que pour limiter l'alcoolisme.

Le modèle bien connu est imaginé par Richard Wallace lui-même et sculpté par le Nantais Charles-Auguste Lebourg (1829-1906), élève de François Rude. A raison de 2 par arrondissement, le philanthrope dote Paris de 40 fontaines. Il s'agit d'une borne-fontaine en eau perdue. Si aujourd'hui le nom de « fontaine Wallace » est assez connu, en revanche l'histoire de Richard Wallace est encore assez insoupçonnée. L'implantation de la fontaine de Sèvres apparaît bien plus récente (XXe siècle).

Dernière Minute

  • 7ème Festival des sports de nature
    Samedi 24 juin au Complexe sportif Marcel Bec J-27