GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Sur Grand Paris Seine Ouest, c'est 0 % pesticide

Sur Grand Paris Seine Ouest, c'est 0 % pesticide

La loi de transition énergétique interdit l'utilisation des pesticides pour désherber les trottoirs et voiries depuis le 1er janvier 2017.

Toutefois, GPSO n'a pas attendu l'évolution de la réglementation pour mettre en oeuvre l'abandon des produits phytosanitaires, dès 2008 dans les espaces verts et progressivement, puis totalement en 2016, pour la gestion de l'espace public (voirie et trottoirs) sur l'ensemble du territoire.

L’abandon des pesticides est opérationnel sur tout le territoire

En anticipant la réglementation, Grand Paris Seine Ouest a donné l'exemple d'une gestion plus écologique, mais toujours efficace. Depuis 2008, l’abandon des produits phytosanitaires est effectif dans les espaces verts gérés par GPSO et dans les rues de Boulogne-Billancourt. Depuis 2015, la gestion de l’espace public sans recours aux pesticides est étendue à l’ensemble du territoire. Les plantes les plus envahissantes sont éliminées à la main par les cantonniers lors de leur passage ; et une prestation manuelle de renfort est prévue lors des périodes de pousse.

 Plus de nature en ville, c'est plus de vie

A travers cette démarche, il s’agit d’offrir aux riverains un espace public plus naturel, et respectueux de l’environnement et de la santé. Une place plus importante est laissée à la biodiversité dans les rues et aux pieds des arbres du territoire. Cela signifie que les habitants doivent modifier leurs attentes vis-à-vis de la notion de propreté en ville. Il s’agit de réapprendre à apprécier la ville, avec un regard plus « nature ». Une «mauvaise herbe » n’est ni sale ni « mauvaise » ; elle est utile aux insectes pollinisateurs, par exemple, et participe à la biodiversité sur le territoire.  

L’utilisation par les particuliers dans les jardins sera, quant à elle, interdite au 1er janvier 2019, après une période de retrait progressif de la vente sur deux ans. Ensuite, seuls les produits biologiques ou à faible impact environnemental seront tolérés.

En savoir plus

Info +

 

 

Dernière Minute