GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Neige : une semaine de mobilisation et d'interventions pour les services de Grand Paris Seine Ouest

Neige : une semaine de mobilisation et d'interventions pour les services de Grand Paris Seine Ouest

Du lundi 5 au lundi 12 février, face à un épisode neigeux d'envergure, les agents de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) ont été à pied d'oeuvre pour rendre circulables les chaussées, et assurer l'accès aux bâtiments publics.

Ainsi, 369 agents ont été mobilisés par roulement sur les 8 villes du territoire.

Dès le week-end des 3 et 4 février, Grand Paris Seine Ouest a activé son plan de vigilance et de viabilité hivernale. Lundi 5 février, en prévision des fortes chutes de neige et compte tenu des températures proches de zéro, les équipes de GPSO ont été mobilisées pour des opérations de pré-salage des axes les plus sensibles. Dès la fin de matinée, les usagers étaient invités à ne pas utiliser leur véhicule et à limiter leurs déplacements.

Malheureusement, les chutes de neige se sont amplifiées précisément aux heures de pointe, rendant le salage inefficace. De plus, certains véhicules d'intervention de GPSO se sont retrouvés bloqués dans les embouteillages ou au milieu de véhicules, non équipés de pneus neige, abandonnés en pleine voie.

Une force vive de 472 agents mobilisables pour intervenir 24h/24

De l’efficacité des interventions

Durant toute la durée de cet épisode météorologique, GPSO a tout mis en œuvre pour assurer la sécurité des usagers et, progressivement, rendre circulables les voies. Il est toutefois nécessaire de rappeler que l’action des lames de déneigement et du sel devient moins efficace dès lors que l’on dépasse 5 cm de neige (formation de glace).

Très souvent, les déneigeuses et saleuses se retrouvent elles-mêmes coincées dans les embouteillages provoqués par l’événement météorologique et le non équipement des voitures en pneus neige.

Plus de 10 cm de neige et du verglas

La nuit du 6 au 7 février, une centaine d’agents est intervenue au moyen des 19 saleuses et des cinq 5 camions de déneigement afin de dégager les axes prioritaires. Dès 7h du matin, le mercredi, les équipes de jour ont pris le relais.

Toute la journée de mercredi 7 février, 143 agents ont sillonné les rues des 8 villes de GPSO pour faciliter la circulation des piétons et des automobilistes et garantir un accès sécurisé sur les trottoirs, en priorité à proximité des gares, des hôpitaux, des écoles, des collèges, des crèches ainsi que tous les autres services publics du territoire. Les équipes manuelles des villes, des prestataires et de GPSO se sont réparties le raclage et le salage des trottoirs afin de créer des cheminements, en tenant compte des priorités.

En soirée, les voies principales étaient en grande partie dégagées. Le traitement des voies secondaires s’est poursuivi, jeudi 8 février, avant le retour de la neige, vendredi 9 février, qui a nécessité un nouveau déploiement sur les axes prioritaires et le déclenchement de la procédure du temps de travail renforcé : les équipes de jour, relayées par les équipes d'astreinte de nuit, permettant ainsi d'assurer les interventions en continu, 24h/24 et 7j/7 .

Le week-end des 10 et 11 février, GPSO a maintenu son dispositif de veille en raison de températures négatives. Les équipes sont intervenues pour continuer à dégager les rues secondaires ou les voies plus étroites.

Durant cette semaine, la collecte des déchets a pu être perturbée. Dans la majorité des cas, un rattrapage a été assuré le lendemain dès que les voies étaient praticables.

Enfin, par mesure de sécurité, en particulier en raison des sols glissants, les parcs et jardins du territoire ont dû être fermés, mais leur réouverture a été effectuée dès que les conditions le permettaient.

Les obligations des riverains

Vanves neige 4Cet épisode neigeux a été l’occasion de rappeler les obligations des riverains de déneiger et de déverglacer au droit de leur propriété (règlement sanitaire départemental et arrêtés municipaux). En effet, si les services de GPSO concentrent leur action sur les 294 km de chaussées, ils n'interviennent pas sur les 610 km de trottoirs. Particuliers, copropriétés, entreprises ont l'obligation de prendre des précautions afin de  prévenir les risques de chutes et assurer la sécurité des passants au droit de leur propriété. En effet, leur responsabilité peut être engagée en cas d'accident.

Enfin, cette semaine sous la neige a rappelé aux automobilistes combien il était important d’être équipés de pneus neige ou bien de ne pas utiliser son véhicule si ce n’est pas le cas.

 

Bilan des moyens humains et matériels déployés sur le territoire de GPSO la semaine du 5 février 2018 :

 

A Boulogne – Billancourt (Direction territoriale Nord) :

  THI1598web

119 agents mobilisés sur les 52 km de chaussées,

150 tonnes de sel dispersées sur l’espace public,

12 épandeurs pour répartir le sel,

4 saleuses,

2 micro-saleuses,

1 lame de déneigement,

1 chargeur.

 

A Issy-les-Moulineaux et Vanves (Direction territoriale Est):

 Vanves neige 3 

102 agents mobilisés sur les 97 km de chaussées,

151 tonnes de sel dispersées sur l’espace public,

6 saleuses,

36 épandeurs pour répartir le sel,

4 lames de déneigement,

33 pelles à neige,

26 racloirs.

 

 

  

 A Chaville, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Ville-d’Avray (Direction territoriale Ouest) :

Meudon neige 2

144 agents mobilisés sur les 145 km de chaussées,

259 tonnes de sel dispersées sur l’espace public,

7 saleuses,

2 micro-saleuses,

30 épandeurs pour répartir le sel,

3 lames de déneigement,

3 chargeurs,

10 véhicules de déneigement,

31 pelles à neige,

43 racloirs.

 

Coût de l'intervention de GPSO pour la semaine du 5 février (ressources humaines et moyens matériels déployés) : 150 000 €.

 

Dispositif de viabilité hivernale de GPSO

Pendant la période hivernale, soit du lundi 13 novembre 2017 au lundi 12 mars 2018, 143 agents assurent par roulement le dispositif d'astreinte hivernale et sont prêts à intervenir 24h/24 et 7j/7 pour assurer des actions préventives ou curatives. Si les circonstances l'exigent, la totalité des agents de terrain des services techniques, ainsi que les prestataires de voirie et de propreté de GPSO sont également mobilisables. Cette force vive représente au total près de 472 agents.

Les moyens matériels

  • 19 saleuses
  • 5 lames de déneigement
  • 4 tracteurs des espaces verts équipés de lames de déneigement pour les voies étroites et en pente
  • 20 mini-balayeuses à neige pour traiter les cheminements piétons prioritaires à proximité des gares, écoles et établissements publics
  • 1 500 tonnes de sel, réparties sur 6 sites différents
  • Un stock tampon de sel supplémentaire

Un plan d'action coordonné

Les services de GPSO assurent le déneigement de l’ensemble des chaussées, des voies communales mais également d’une partie des routes départementales, soit 294 km au total. Les voies forestières de l’ONF ne font l’objet, quant à elles, d’aucun traitement afin de ne pas nuire à l’environnement. La Route Nationale 118, fermée du mardi au samedi, est prise en charge par les services de l’Etat.

Dernière Minute