GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Cadre de vie>Bruit>Points noirs du bruit

Points noirs du bruit

Une opération pilote pour la réduction des nuisances sonores ferroviaires est conduite sur le territoire de Vanves / Malakoff.

Dans le cadre d'un projet pilote de résorption des points noirs du bruit ferroviaire au niveau national, une étude acoustique a été réalisée en 2009 sur le réseau ferroviaire de la gare Montparnasse dans la traversée des communes de Vanves et Malakoff, au-delà du boulevard périphérique. Cette étude a permis d'identifier les habitations soumises à des niveaux de bruit dépassant la réglementation.

Un projet de longue haleine

Il y a plusieurs années, les communes de Vanves et Malakoff étaient retenues comme sites « pilotes » dans le programme national de résorption des Points Noirs du Bruit (PNB) causés par les transports terrestres. A l'issue d'une étude acoustique réalisée en 2009 par Réseau Ferré de France (RFF) le long de la voie ferrée (ligne Montparnasse), un certain nombre de PNB ont été identifiés : 27 à Vanves et 5 à Malakoff.

Afin de déterminer plus précisément la mise en oeuvre des solutions retenues (pose d'écrans anti-bruit et isolation acoustique de façade pour certains logements), une convention relative au financement de ces études a été signée entre les différents partenaires : GPSO pour Vanves et Sud de Seine pour Malakoff (financement à hauteur de 25%), RFF (25%), le Conseil régional d'Ile de France (25%) et l'Etat (25%).

Les études d'avant-projet vont désormais pouvoir être lancées. Elles devraient durer un an et seront suivies d'une phase de concertation publique, qui permettra de finaliser et présenter les travaux à réaliser.

Qu'est-ce qu'un point noir du bruit (PNB) ?

Peuvent être qualifiés de points noirs du bruit (PNB) un ou plusieurs bâtiments situés dans une zone devant supporter une exposition sonore en façade supérieure à 70 dB(A) le jour et/ou à 65 dB(A) la nuit pour les bruits routiers, à 73 dB(A) le jour et/ou à 68 dB(A) la nuit pour les bruits ferroviaires.

Pour caractériser un PNB, on se réfère également à des critères d'antériorité, autrement dit au fait que les autorisations de construire des bâtiments concernés, sauf conditions spécifiques, ont précédé la date de mise en application de la réglementation de protection du bruit, en l'occurrence 1978.

Même si on ne dispose pas encore d'un inventaire parfaitement exhaustif à l'échelle de l'ensemble du territoire métropolitain, on peut estimer à environ 500 000 le nombre de PNB.
(source ADEME)

En savoir plus

Info +

Dernière Minute

  • 7ème Festival des sports de nature
    Samedi 24 juin au Complexe sportif Marcel Bec J-32