Du nouveau dans la collecte des déchets

Le tri des déchets alimentaires, c'est bête comme chou !

Créé le 04/01/2023

  • Accueil
  • Actualités
  • À partir de 2023, GPSO lance progressivement la collecte des déchets alimentaires

Sommaire

Haut de page

À partir de janvier 2023, Grand Paris Seine Ouest (GPSO), fidèle à son identité de territoire innovant et durable, a souhaité franchir une nouvelle étape en matière de tri des déchets.

GPSO lance progressivement la collecte des déchets alimentaires

Ainsi, pour la première fois sur un territoire tel que le nôtre, une collecte des déchets alimentaires va être progressivement mise en place à Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Sèvres, et Vanves.
Marnes-la-Coquette et Ville-d’Avray en bénéficient déjà. D’ici 2025, l’ensemble des habitants de Grand Paris Seine Ouest seront concernés.

Toutes les infos sur la collecte des déchets alimentaires

Un tiers de nos déchets ménagers sont des déchets alimentaires. Aujourd’hui ces déchets, quand ils ne sont pas compostés, sont traités sans différenciation. Epluchures mais également carcasses de poulet, arêtes de poisson ou encore les restes de nos repas sont autant de ressources à valoriser. A partir de 2023, une collecte spécifique arrive progressivement sur le territoire de GPSO, en anticipation de l’échéance fixée par la loi.

Logo de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaireEn effet, la généralisation du tri à la source des biodéchets est rendue obligatoire en France à partir du 1er janvier 2024 dans le cadre de la loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, dite loi anti-gaspillage (loi AGEC).

Après de premières expérimentations réussies depuis 2018 à Marnes-la-Coquette et Ville-d’Avray, le territoire de GPSO, chargé de la collecte des déchets, anticipe et s’engage dès maintenant dans cette démarche afin de réussir au mieux cette transition et de continuer à porter son engagement environnemental.

Un engagement en faveur de la transition écologique du territoire et de la maîtrise des dépenses publiques

L’enjeu économique de cette nouvelle collecte est particulièrement important quand on sait que le tarif de traitement d’une tonne d’ordures ménagères s’élève à 103€, alors que celui d’une tonne de déchets alimentaires n’est que de 19€ (Tarifs de traitement SYCTOM 2022). Elle permettra d’optimiser le coût global de traitement de nos déchets.

Mais l’enjeu est aussi environnemental, puisque les déchets issus de nos assiettes vont à terme produire de l’énergie par méthanisation et contribuer ainsi à la production d’une énergie renouvelable se substituant aux énergies fossiles. Ils seront aussi utilisés pour fabriquer un compost destiné à l’agriculture, limitant ainsi le recours aux engrais chimiques.

Un dispositif sur mesure pour accompagner les habitants

La nouvelle collecte des déchets alimentaires se déploiera progressivement entre 2023 et 2025 sur l’ensemble du territoire.

Lorsque votre secteur sera concerné par le déploiement, des éco-animateurs viendront à votre domicile pour vous distribuer un kit de tri, constitué d’un bioseau et de sacs transparents et compostables (pour une durée de 6 mois), et répondre à vos questions sur le tri de ces déchets alimentaires. Vous pourrez facilement les reconnaitre grâce à leur veste bleue avec le logo GPSO et la mention « éco-animateur » inscrite dessus. Un guide du tri des déchets alimentaires vous sera distribué à cette occasion.

En savoir plus

À retenir

À partir de mi-janvier 2023, la collecte des déchets alimentaires débutera sur une partie du territoire. Les habitants concernés seront équipés d’un bioseau et de sacs transparents et compostables, qu’ils utiliseront pour trier leurs déchets alimentaires. Les déchets alimentaires récupérés dans le petit sac compostable seront ensuite déposés dans le nouveau bac marron et collectés deux fois par semaine.

D’ici 2025, l’ensemble du territoire sera concerné par ce déploiement.

En savoir plus

A lire également

  • 06 janvier 2023 À partir de janvier 2023, Grand Paris Seine Ouest, fidèle à son identité de territoire innovant et durable, vous propose de franchir une nouvelle étape en matière de tri des déchets. Ainsi, pour la première fois sur un tel territoire, une collecte des déchets alimentaires va être progressivement mise en place à Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Sèvres, et Vanves. Marnes-la-Coquette et Ville-d’Avray en bénéficient déjà. D’ici 2025, l’ensemble des habitants de GPSO seront concernés. Lire la suite
  • 10 janvier 2023 PLPDMA : plus de 200 propositions des habitants pour réduire nos déchets Lire la suite
  • 28 décembre 2022 Le plan climat-air-énergie territorial (PCAET) 2020-2025 de Grand Paris Seine Ouest a pour objectif de répondre au défi climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et les consommations énergétiques sur le territoire d’ici l’horizon 2030. Lire la suite