"Nous avons été très informés et soutenus"

Caroline, commerçante indépendante à Issy-les-Moulineaux

Créé le 27/10/2020 - Mis à jour le 08/01/2021

  • Accueil
  • COVID-19
  • Caroline S, restauratrice à Issy-les-Moulineaux : « Nous avons été très informés et soutenus »

Sommaire

Haut de page

Caroline S. tient le restaurant La Cucina à Issy-les-Moulineaux depuis 20 ans, et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pouvoir continuer son activité.

 

Caroline, restauratrice à Issy-les-Moulineaux : « Nous avons été très informés et soutenus »

Comment avez-vous vécu le premier confinement ?

J’ai ce petit restaurant au cœur d’Issy-les-Moulineaux depuis 20 ans, avec une clientèle très fidèle qui nous connaît depuis longtemps, et c’est agréable. Ce sont principalement des personnes qui travaillent dans le quartier, parce que nous ne sommes ouverts que le midi en semaine. Nous avons la chance d’être situés dans une petite rue calme, avec peu de passage, ce que nos clients apprécient pour leur pause déjeuner.

Le confinement a été très brutal, je n’étais pas du tout prête. Le vendredi, nous nous sommes dit « A lundi » avec toute l’équipe, et puis finalement nous ne sommes pas revenus travailler. Nous avions commandé toutes nos marchandises, les frigos étaient pleins, ce qui a été compliqué à gérer ensuite. Au fur et à mesure, j’ai bien compris qu’on ne rouvrirait pas aussi tôt.

J’ai 5 employés, et je me sentais responsable d’eux, donc j’ai rapidement cherché des solutions pour maintenir leur salaire. Il a ensuite fallu vider les frigos, nous nous sommes tournés vers des associations qui les ont récupérées, ce qui nous a soulagé.

Nous avons profité de cette période de non-activité pour refaire notre site internet, et proposer un système de Click and Collect.

Comment avez-vous entendu parler du dispositif Seine Ouest Commerce ?

J’en ai entendu parler par le biais de l’association des commerçants d’Issy-les-Moulineaux, dont je fais partie. J’ai envoyé les documents à mon comptable en juillet, et mon dossier a été validé. Nous avons été informés et très soutenus par les élus.

Comment s’est passée la reprise à l’été ?

Nous avons rouvert en juin, parce que les personnes qui travaillent dans le quartier étaient encore en télétravail, donc nous n’avions pas de clientèle. Les deux premières semaines de juin ont été très calmes : nous ne pouvions rouvrir qu’en terrasse. La reprise a été difficile, et durant la période estivale nous avons eu peu de clientèle, beaucoup de personnes sont parties en vacances, ce qui nous a contraint à fermer deux semaines au mois d’août, pour la première fois depuis 20 ans. En septembre, le rythme a repris presque normalement, et pour la suite, on s’adapte au jour le jour aux nouvelles règles sanitaires.

Le Click and Collect a vraiment bien fonctionné à la reprise, maintenant les clients l’ont adopté, cela répond au besoin actuel et nous permet de mieux appréhender les règles de distanciation dans le restaurant, c’est une bonne solution.

Comment avez-vous vécu le confinement de novembre ?

Nous avons été surpris par la rapidité de l’annonce, nous n’avons donc pas pu anticiper. Nous ne sommes restés fermés qu’une semaine, et nous avons rouvert pour faire de la vente à emporter pour nos clients qui travaillent dans les bureaux aux alentours. Je suis soulagée d’avoir pu garder tous mes salariés malgré tout. L’essentiel de notre clientèle ce sont les salariés des bureaux du quartier, et la majorité sont encore en télétravail, ce qui représente un manque à gagner pour nous. La solution du Click and collect nous permet tout de même de poursuivre notre activité, ce qui n’est pas le cas de tous.

Seine Ouest Commerce : jusqu’à 5.000€ de subvention

 

Vie institutionnelle - finances, budget de GPSOEn partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Hauts-de-Seine, Grand Paris Seine Ouest a mis en place « Seine Ouest Commerce », un dispositif de soutien financier au commerce de proximité pour amortir l’impact du COVID-19 et du confinement en remboursant les loyers d’avril et de novembre 2020, dans la limite de 5.000€ par commerce.

  • Vous êtes un commerçant indépendant à Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves ou Ville-d’Avray ?
  • Vous employez moins de 20 salariés ?
  • Vous avez dû fermer votre local de vente en avril et/ou en novembre 2020 ?

Remplissez votre dossier en ligne pour obtenir votre subvention Seine Ouest Commerce !

DEMANDEZ VOTRE SUBVENTION

A lire également

  • 13 avril 2021
    Seine Ouest Commerce, un dispositif d’aide financière aux commerces indépendants et professionnels de santé libéraux

    Grand Paris Seine Ouest, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine, met en place « Seine Ouest Commerce », un dispositif de soutien financier aux commerces indépendants situés sur son territoire. Les professionnels de santé libéraux disposant d’un cabinet ou d’une officine sur le territoire peuvent également bénéficier de cette subvention.

    Lire la suite
  • 08 janvier 2021
    Géraldine D. , commerçante dans le prêt-à-porter à Sèvres : « L’aide Seine Ouest Commerce m’a permis de rester à flot »

    Géraldine D. tient la boutique de prêt-à-porter Three days in september à Sèvres depuis 2 ans, et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pouvoir continuer son activité.

    Lire la suite
  • 08 janvier 2021
    Francisco B, commerçant à Chaville : « Seine Ouest Commerce m’a aidé à passer cette période difficile »

    Francisco B. tient une boutique spécialisée dans les néons à LED My led neon à Chaville depuis 3 ans et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pousuivre son activité.

    Lire la suite
ultricies consequat. Phasellus quis ut Sed et, nunc velit, porta. diam quis,