Conservatoire Issy-Vanves : portrait croisé de Benoit Schlosberg et d'Isabelle Fernier

Créé le 26/05/2020 - Mis à jour le 10/06/2020

  • Accueil
  • COVID-19
  • Conservatoire Issy-Vanves : portrait croisé de Benoit Schlosberg et d’Isabelle Fernier

Sommaire

Haut de page

Arrivée début mai à la direction du conservatoire Issy-Vanves, Isabelle Fernier prend la succession de Benoit Schlosberg, qui quittera ses fonctions de directeur le 30 juin prochain, après avoir passé 6 années à la direction de cette structure culturelle. Portraits croisés des deux directeurs, qui ont opéré la transition en période de confinement.

 

Conservatoire Issy-Vanves : portrait croisé de Benoit Schlosberg et d’Isabelle Fernier

Isabelle Fernier et Benoît Scholsberg, la nouvelle directrice et l'ancien directeur du conservatoire d'Issy-Vanves
Isabelle Fernier et Benoît Scholsberg.

Quel a été votre parcours avant d’arriver à la direction du Conservatoire Issy-Vanves ?

Benoit Schlosberg : Je suis guitariste, pianiste et compositeur de musiques de films notamment. J’ai été 9 ans directeur du conservatoire de Ville-d’Avray, puis je suis arrivé en tant que directeur du Conservatoire d’Issy-les-Moulineaux avant sa fusion avec le Conservatoire de Vanves. Je quitte mes fonctions en juin, après avoir passé 6 belles années à Issy-les-Moulineaux, à un poste très gratifiant et enrichissant.

Isabelle Fernier : Je suis pianiste, et j’ai enseigné à l’Institut National des Jeunes Aveugles pendant 20 ans, j’ai beaucoup travaillé au sein d’associations à l’inclusion des enfants déficients visuels dans les conservatoires, en tant que formatrice. J’ai ensuite suivi une formation de 15 mois de directeur de conservatoire à l’Institut National des Etudes Territoriales de Strasbourg. Je suis donc devenue directrice du Conservatoire du Vésinet, où j’ai exercé pendant 2 ans. J’ai ensuite obtenu le concours de directeur, qui a été un véritable levier, et m’a permis de devenir directrice du Conservatoire à Rayonnement Départemental de Mantes-la-Jolie, qui fait partie du territoire Grand Paris Seine et Oise, pendant 2 ans et demi. Je suis arrivée à la direction du Conservatoire Issy-Vanves début mai, à la suite d’une mutation.

Comment s’est opérée la passation de direction en cette période de confinement ?

Benoit Schlosberg : En effet, c’est une période particulière pour mettre en place une transition entre les deux directions, mais cela a été très bien anticipé, nous échangeons énormément ensemble, nous sommes en contact permanent. La coopération se passe très bien, finalement cela a même simplifié les échanges, car en présentiel, cela aurait demandé plus de logistique.

Isabelle Fernier : Nous nous sommes vus en février, et j’ai depuis pu visiter les locaux des deux conservatoires. J’ai été très bien accueillie et entourée par Benoit, qui m’a associée très rapidement avec ses équipes. L’établissement étant fermé en ces circonstances exceptionnelles, sans l’agitation quotidienne d’un conservatoire ouvert aux élèves, j’ai finalement plus de temps pour prendre mes marques, rencontrer les équipes administratives et les professeurs qui sont très impliqués. Cela facilite la transition et la prise en main des dossiers, et me permet d’arriver sereinement à la direction du Conservatoire.

Isabelle Fernier et Benoît Scholsberg, la nouvelle directrice et l'ancien directeur du conservatoire d'Issy-Vanves
Isabelle Fernier et Benoît Scholsberg.

Comment voyez-vous l’avenir du conservatoire Issy-Vanves ?

Benoit Schlosberg : Le Conservatoire Issy-Vanves réunit deux belles structures, avec un projet artistique ambitieux et innovant. Avec plus de 2200 élèves et 110 professeurs sur les deux sites confondus, il a tous les moyens pour être en pointe pour l’avenir, et être un exemple du conservatoire innovant du 21ème siècle.

Isabelle Fernier : L’objectif est vraiment d’accompagner la fusion entre le Conservatoire d’Issy et celui de Vanves, poursuivre le projet pédagogique innovant mis en place par les équipes, afin d’offrir aux usagers et aux familles un conservatoire sur deux sites qui répond aux besoins artistiques de demain. Le projet pédagogique consiste à mettre la scène au cœur de l’apprentissage des élèves, ce qui en fait un conservatoire tourné vers l’avenir. Le conservatoire d’Issy-les-Moulineaux est déjà très en avance sur les dispositifs numériques, notamment avec le e-learning et l’utilisation de la plateforme Moodle, et je souhaite poursuivre la modernisation de la fusion entre Issy et Vanves. L’ambition est de valoriser et faire naître tous les talents, que chacun s’épanouisse, professeurs comme élèves. Le conservatoire a la chance d’être inclus dans le grand réseau des conservatoires de Grand Paris Seine Ouest, cela représente une force, avec la grande implication des élus qui soutiennent les conservatoires et la politique artistique sur le territoire.

A lire également

  • 14 septembre 2020
    Conservatoire Issy-Vanves

    Le conservatoire Issy-Vanves est né de la fusion du conservatoire à rayonnement départemental Niedermeyer d’Issy-les-Moulineaux et de L’Ode, conservatoire de Vanves.

    Lire la suite
  • 03 septembre 2020
    Inscriptions et tarifs des conservatoires

    Les inscriptions dans les conservatoires de Grand Paris Seine Ouest s’ouvrent au printemps chaque année. Retrouvez les tarifs et les calendriers des inscriptions 2020-2021 dans cette page.

    Lire la suite
  • 26 juin 2020
    Confinement : l’enseignement se poursuit à distance pour les conservatoires

    Grâce à l’implication des enseignants des conservatoires de Grand Paris Seine Ouest, la continuité pédagogique est rendue possible à travers le e-learning et le suivi des élèves.

    Lire la suite
vulputate, dictum Donec pulvinar accumsan luctus Curabitur commodo ut