Coronavirus COVID-19 : gestion et collecte des déchets en période de confinement

Créé le 20/04/2020

  • Accueil
  • Déchets
  • Coronavirus COVID-19 : gestion et collecte des déchets en période de confinement

Sommaire

Haut de page

Suite aux mesures de confinement prises par le Gouvernements (fermeture des établissements scolaires et de tous les lieux recevant du public non essentiels), Grand Paris Seine Ouest (GPSO) met en place un plan de continuité pour assurer le maintien du service public sur le territoire, et notamment les collectes des déchets.

 

Coronavirus COVID-19 : gestion et collecte des déchets en période de confinement

En cette période de confinement, les effectifs voués à la collecte et au traitement des déchets sont restreints, afin de respecter les mesures sanitaires prises par le gouvernement. Les collectes des ordures ménagères, des encombrants ainsi que la collecte sélective seront maintenues dans leur forme actuelle aussi longtemps que possible et les agents de Grand Paris Seine Ouest restent mobilisés pour veiller à la propreté et la sécurité de l’espace public sur les 8 villes du territoire.

Cependant, de nombreuses ordures ménagères sont encore jetées sur l’espace public et pourtant elles représentent un réel risque sanitaire et sont source d’insalubrité. Plus que jamais, Grand Paris Seine Ouest fait appel au civisme de tous. Il est essentiel de respecter les jours et modes de présentation des déchets.

Dépôt sauvage.
Dépôt sauvage.

Ordures ménagères

Pour préserver la santé des agents de GPSO qui collectent vos déchets au quotidien, merci de respecter quelques précautions d’usage :

  • Mouchoirs usagés, essuie-tout, serviettes en papier, cotons, lingettes, masques jetables… les produits d’hygiène sont vecteurs de bactéries : isolez-les dans un sac bien fermé.
  • Disposez les sacs poubelles bien fermés dans le bac gris, en prenant soin de ne laisser aucun déchet à même le sol.
  • Ne présentez à la collecte que des bacs pleins, ne débordant pas, dont le couvercle est fermé.

Déchets infectieux

En cette période de pandémie, les professionnels de santé en exercice libéral et les personnes susceptibles d’être infectées doivent prendre des précautions particulières au moment de jeter à la poubelle des déchets potentiellement infectés.

Ainsi, les masquesmouchoirs à usage unique, bandeaux de nettoyage des surfaces doivent être placés dans un sac poubelle dédié, disposant d’un système de fermeture par liens, et d’un volume adapté, soit 30 litres au maximum.

Une fois le sac presque plein, il faut le fermer et le placer dans un deuxième sac poubelle identique, également fermé. Les déchets ainsi enfermés doivent être stockés chez vous durant 24 heures, afin de réduire la viabilité du virus sur les matières poreuses. Le sac pourra ensuite être jeté avec les autres ordures ménagères, dans les bacs prévus à cet effet.

Cette procédure de stockage doit être réalisée jusqu’à la fin des symptômes respiratoires, pour les personnes infectées ou susceptibles de l’être.

Comment jeter les déchets infectieux (masques, gants, mouchoirs) ? Citeo

Dépôts sauvages

 

Les dépôts sauvages nuisent gravement à la salubrité des rues et menacent la santé des agents de Grand Paris Seine Ouest, d’autant plus en cas de présence de déchets infectieux (masques, gants, mouchoirs…).

En abandonnant vos déchets dans la rue au mépris du règlement de collecte, vous risquez jusqu’à 450€ d’amende.

Encombrants.
Encombrants.

Encombrants

Suite à la fermeture consécutive des déchèteries du territoire et la suspension des collectes spécifiques, la collecte des encombrants en porte-à porte est le dernier canal de collecte spécifique encore actif. Cependant, les centres de tri arrivent à saturation, et risquent de fermer également leurs portes, si l’afflux des déchets n’est pas massivement réduit.

Pour certains, cette période est l’occasion de prendre le temps de faire du tri. Pour autant, les objets triés (bibelots, électroménagers, meubles) ne doivent pas être déposés sur la voie publique. Conservez les chez vous, jusqu’à ce que les collectes qui leur sont dédiées reprennent normalement sur le territoire, ils ne sont pas prioritaires.

Déchets verts abandonnés dans la rue.
Déchets verts abandonnés dans la rue.

Déchets verts

La période de confinement à laquelle fait face notre pays peut être l’occasion pour les plus chanceux d’entre nous qui ont un jardin de prendre le temps de l’entretenir. Attention cependant à ne pas produire trop de déchets verts, les agents de collecte de Grand Paris Seine Ouest étant déjà très sollicités ! En effet, face à l’impossibilité pour les agents de GPSO de distribuer des sacs de déchets verts à tous les habitants concernés, GPSO fait appel à votre solidarité, et vous demande de garder le plus possible de déchets verts chez vous.

Pensez aux ripeurs dont la mission est de garantir la salubrité de notre territoire : allégez les poubelles, évitez les déchets non essentiels.

ipsum libero. ipsum quis, dapibus tristique eleifend mattis mattis facilisis Sed