Que deviennent les déchets électro-ménagers ?

Entretien avec Mélissa Bire, chef de projet collecte solidaire chez ecosystem.

Créé le 12/01/2021 - Mis à jour le 21/07/2021

  • Accueil
  • Actualités
  • Collectes solidaires : que deviennent les déchets électriques et électroniques ?

Sommaire

Haut de page

Que deviennent les appareils électro-ménagers cassés ou défaillants qui sont apportés aux collectes solidaires organisées chaque mois dans les villes de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) ? Entretien avec Mélissa Bire, chef de projet collecte solidaire chez ecosystem.

 

Collectes solidaires : que deviennent les déchets électriques et électroniques ?

Mélissa Bire, chef de projet collecte solidaire chez ecosystem
Mélissa Bire, chef de projet collecte solidaire chez ecosystem

Depuis 2015, Grand Paris Seine Ouest a organisé, en partenariat avec ecosystem, 150 collectes solidaires de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) sur son territoire. Une fois tous les mois ou tous les deux mois, les habitants des huit villes sont invités à venir déposer petit et gros électroménager en fin de vie : réparables, ils sont donnés à Emmaüs ; sinon, ils sont recyclés dans le respect des normes environnementales et les matières premières sont réutilisées. Mélissa Bire, chef de projet collecte solidaire chez ecosystem, nous présente les avantages de cette solution de recyclage.

Les missions d’ecosystem et le circuit de recyclage des déchets électro-ménagers

Quelles sont les missions d’ecosystem ?

ecosystem est un éco-organisme, une société privée à but non lucratif agréée par le Ministère de la Transition écologique. Né en 2005, son objectif est de collecter, réemployer ou recycler les équipements électriques usagés, c’est-à-dire tout ce qui se branche ou qui fonctionne à pile (écrans, petit et gros électroménager, ampoules). Cela s’étend de la clé USB au réfrigérateur.

Depuis 2005, une loi impose que tous les équipements électriques et électroniques produits en France portent le symbole de la poubelle barrée, signifiant qu’ils ne doivent pas être jetés avec les ordures ménagères.

Nos actions se déclinent sous plusieurs formats : la mise à disposition de bacs de collecte pour recycler les ampoules et les petits appareils dans les magasins, l’affichage obligatoire de l’éco-participation à l’achat d’un appareil électrique ménager neuf, ou encore les collectes solidaires.

Collectes solidaires des déchets électrique et électroniquesComment sont nées les collectes solidaires ?

Les collectes solidaires sont nées en 2013 de plusieurs constats. Les déchetteries mobiles avaient un fort succès, notamment sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest, et étaient organisées à l’époque par le Syelom. L’inconvénient, c’est qu’elles pouvaient avoir lieu en semaine, et les habitants pouvaient déposer tout type de déchets, de l’aspirateur au gravas, ce qui compliquait le circuit de tri par la suite. En parallèle, nous nous sommes inspirés de l’engouement autour du don : les citoyens ne veulent plus jeter leurs produits, notamment ceux qui fonctionnent encore, ils sont de plus en plus sensibilisés au réemploi. Nous avons observé que le tiers des produits rapportés pouvaient être réparés, et donc réutilisés.

C’est ainsi que nous avons créé les collectes solidaires : cette opération se tient le samedi matin, une fois tous les  mois ou deux mois, aux mêmes emplacements à chaque fois et il n’y a qu’une seule famille de produits, les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), qui sont concernés, ce qui rend la consigne claire pour les riverains et facilite le travail de tri.

Par ailleurs, ces collectes sont un service de proximité au cœur des centres-villes : en milieu urbain dense, comme sur le territoire de GPSO, les déchetteries sont difficilement accessibles sans voiture. Avec les collectes solidaires, ce service est accessible à tous.

Collectes solidaires des déchets électrique et électroniquesQue deviennent les déchets déposés par les participants ?

Nous fournissons à l’association Emmaüs les équipements électriques et électroniques que l’on récupère et qui sont réparables. Cela représente 15% des produits déposés. Les collectes solidaires sont un moyen d’approvisionner Emmaüs, qui dépend entièrement des dons. Les appareils, une fois réparés, sont revendus à prix solidaire à ceux qui en ont le plus besoin. Ainsi, nous proposons une solution pour donner, plutôt que jeter.

Les déchets qui ne sont pas réparables sont envoyés dans des centres de recyclage spécialisés dans cette filière. Ils y sont dépollués, c’est-à-dire que les substances nocives sont extraites des composants. Pour un radiateur, par exemple, les condensateurs sont retirés, pour un réfrigérateur, cela consiste en l’extraction des gaz réfrigérants, qui détruisent la couche d’ozone.

Ces déchets sont ensuite broyés, de manière à récupérer les matériaux qui le composent. Ce sont des matières premières secondaires « propres » qui ressortent de ce processus de recyclage et sont réutilisées pour la fabrication de nouveaux produits : le plastique recyclé sert par exemple à construire les boîtes à gants dans les voitures, les métaux ferreux dépollués sont utilisés comme armature dans le BTP.

Déposer ses appareils électriques et électroniques lors d’une collecte solidaire, c’est la garantie de faire un don de la main à la main, assuré par la présence d’ambassadeurs du recyclage d’ecosystem. A défaut, les déchets seront recyclés de manière respectueuse de l’environnement.

Prochaines collectes solidaires

 

Les prochaines collectes solidaires de déchets électriques et électroniques, organisées par ecosystem et Grand Paris Seine Ouest, auront lieu samedi 18 septembre 2021 de 10h à 14h :

  • Boulogne-Billancourt : marché Escudier et face à la piscine
  • Issy-les-Moulineaux : parvis Corentin Celton et place Madaule
  • Meudon : place Aristide Briand
  • Sèvres : parvis de la Mairie

Toutes les dates des collectes solidaires 2021

A lire également

  • 10 décembre 2020
    Déchets électriques et électroniques : la solidarité au rendez-vous en 2020

    En 2020, lors des collectes solidaires organisées dans les villes du territoire par Ecosytem et Grand Paris Seine Ouest, ce ne sont pas moins de 35 tonnes de déchets électriques et électroniques qui ont été apportés par les habitants. Ils seront ensuite réparés et revendus à prix solidaire, ou recyclés.

    Lire la suite
  • 02 juin 2021
    Collectes solidaires des déchets électriques et électroniques : rendez-vous samedi 22 mai 2021

    Les prochaines collectes solidaires de déchets électriques et électroniques, organisées par ecosystem en partenariat avec Grand Paris Seine Ouest, auront lieu le samedi 22 mai 2021 à Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Meudon et Vanves.

    Lire la suite
  • 27 octobre 2020
    Les collectes solidaires s’étendent sur toutes les villes du territoire

    Depuis plusieurs années, GPSO et les villes de Boulogne-Billancourt, Issy-Les-Moulineaux et Meudon, en partenariat avec Écosystem, proposent aux habitants des points de collecte solidaire pour y déposer des appareils électriques hors d’usage ou en état de marche. A partir de la rentrée 2020, toutes les villes du territoire accueilleront ces stands de collecte solidaire.

    Lire la suite
venenatis, lectus vulputate, mattis id, Sed luctus ultricies