Grand Paris Seine Ouest soutient le Liban

Créé le 20/08/2020 - Mis à jour le 03/09/2020

Sommaire

Haut de page

Alors que le Liban se relève peu à peu de l’explosion meurtrière du 4 août 2020, la crise sanitaire du COVID-19 continue à toucher le pays. Pour venir en aide aux Libanais dans cette période particulièrement difficile, Grand Paris Seine Ouest (GPSO) met en oeuvre des actions de soutien.

 

Grand Paris Seine Ouest soutient le Liban

Un don de 10 000 masques chirurgicaux

Lors de l’explosion, les stocks de masques situés sur le port de Beyrouth ont été détruits. Les hôpitaux libanais sont surchargés, et le besoin en masques chirurgicaux se fait de plus en plus pressant.

C’est pourquoi GPSO a fait don de 10 000 masques (complétant les 60 000 offerts par la ville de Boulogne-Billancourt) fabriqués par l’usine Le Masque Français, implantée sur le territoire à Meudon, pour aider les Libanais à faire face à la pandémie mondiale. La cargaison de masques est partie le vendredi 14 août en direction de Beyrouth.

Des représentants du territoire sur le terrain

400 kg de dons collectés auprès des habitants

Trois représentants du territoire de Grand Paris Seine Ouest se sont rendus dans la capitale libanaise, dès le jeudi 20 août, pour apporter une première aide d’urgence.

Walid Feghali (Conseiller municipal de Chaville), Nathalie Pitrou (maire-adjoint d’Issy-les-Moulineaux, conseillère départementale des Hauts-de-Seine) et Rita Kapro (Responsable du Comité Solidarité Vanves Liban) ont retrouvé Joumana Selfani (Conseillère municipale de Boulogne-Billancourt), déjà sur place.

La délégation a acheminé les 70 000 masques, ainsi que 400 kg de médicaments et produits de première nécessité pour les bébés et jeunes enfants sinistrés. Cette collecte, constituée par les dons des habitants de GPSO depuis quelques jours, a été directement distribuée aux antennes locales de la Croix-Rouge et de l’UNICEF, ainsi qu’aux associations locales.

 

Nos quatre représentants sont intervenus dans les quartiers les plus touchés de la capitale libanaise : Achrafieh, Gemmayzé, Karantina et Bourj-Hammoud. Ils se sont rendus au dispensaire Saint-Joseph et à la crèche Saint-Vincent de Paul, accueillis par Mgr Paul-Abdel Sater, évêque maronite d’Achrafieh. Une aide de première urgence a également été apportée à l’hôpital des Sœurs du Rosaires et l’hôpital Daher el Bachek, tous deux ravagés par les explosions. Cet élan de solidarité a été reçu chaleureusement par les habitants sinistrés.

 

GPSO impliqué dans le collectif Solidarité France Liban

Le collectif « Solidarité France Liban », avec « Energis Libani », « Club Zahle France » et « Boulogne-Liban Amitié », réunissant une vingtaine d’associations franco-libanaises de l’ouest Parisien, dont une dizaine sur le territoire de GPSO (à Boulogne-Billancourt, Chaville et Vanves), coordonne la réception des dons et leur conditionnement à l’hôtel de Ville de Boulogne-Billancourt.

Grâce à la générosité des habitants de GPSO, et aux collectes organisées dans les villes de Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux et Vanves, près de 18 tonnes (l’équivalent de deux contenaires) de produits de première nécessité, principalement des nécessaires de puériculture (couches, lait …), de la nourriture (riz, pâtes …), des masques ont été acheminées par bateau, le vendredi 21 août.

Faire un don

 

Pour continuer à donner des produits de première nécessité aux Libanais sinistrés, rendez-vous sur le site internet de votre ville :

A lire également

  • 06 juillet 2020
    Le Masque Français s’implante à Meudon

    Le 4 mai 2020, une machine à fabriquer des masques chirurgicaux jetables prend ses quartiers à Meudon. Depuis, elle travaille sans relâche pour produire jusqu’à 100.000 masques par jour. Autour d’elle, une vingtaine de salariés se relaie jour et nuit. Elle est au cœur de la nouvelle usine où sont conçus une partie des masques commandés par le territoire de Grand Paris Seine Ouest.

     
    Lire la suite
  • 04 novembre 2020
    COVID-19 : les mesures en vigueur

    Port du masque obligatoire sur l’espace public, fermeture des commerces, sorties autorisées… Compte-tenu de l’évolution de la situation sanitaire, retrouvez les mesures mises en place par le gouvernement au niveau national pour lutter contre la circulation du COVID-19.

    Lire la suite
in risus diam Sed mattis accumsan sit quis, velit, Praesent vel, sem,