Installation de la sirène Renault à Boulogne-Billancourt

Créé le 23/01/2020 - Mis à jour le 25/06/2020

Sommaire

Haut de page

Dans le cadre du réaménagement de la place Jules-Guesde, l’ancienne sirène des usines Renault a été installée jeudi 23 janvier au milieu de la place par les équipes de Grand Paris Seine Ouest (GPSO). Tout un symbole qui fait référence au passé industriel de ce quartier en plein mutation.

 

Installation de la sirène Renault à Boulogne-Billancourt

Installation de la Sirène Renault place Jules Guesdes à Boulogne-BillancourtHaute de 6,10 mètres, l’ancienne sirène des usines Renault a été installée jeudi 23 janvier 2020 par les équipes de Grand Paris Seine Ouest sur un socle de 2,20 mètres sur la place Jules Guesde à Boulogne-Billancourt, dans l’axe de la rue Nationale. Cette opération s’inscrit dans le réaménagement des lieux pour en faire un espace plus convivial, privilégiant les cheminements piétons et les modes de déplacements alternatifs. L’intégration de la sirène fait suite à une phase de concertation avec les conseillers de quartier et les associations de mémoire.

Pendant des décennies, la sirène a en effet retenti chaque premier mercredi du mois, et ce jusqu’au 31 mars 1992, date à laquelle elle avait résonné pour la dernière fois à l’occasion de l’arrêt des chaînes de montage sur l’île Seguin. Restaurée par les soins de collectionneurs pendant quatre ans, elle avait ensuite été rachetée par la ville début 2009 lors d’une vente aux enchères. Elle trône désormais sur la place Jules Guesde pour rappeler le passé industriel de ce quartier de Boulogne-Billancourt.

Sirène Renault, place Jules Guesde à Boulogne-BillancourtHabillage du socle de la sirène Renault

La semaine du 15 juin 2020, les agents de GPSO ont procédé à l’habillage du socle de la sirène Renault. Les deux faces dans l’axe de la rue Nationale revêtent l’inscription « La sirène Renault-Billancourt » rétroéclairée en période nocturne, les deux autres faces sont composées avec les associations de mémoire.

L’une d’elles évoque l’histoire de cette place au fil des décennies, entre le 19ème siècle avec le square présent en son centre, et le 20ème siècle avec l’entrée principale des usines Renault accueillant plusieurs milliers d’ouvriers quotidiennement.

La dernière face évoque quant à elle la Renault 4CV, véhicule emblématique produit essentiellement dans les usines de Boulogne-Billancourt entre 1947 et 1961, et qui permettra à Renault de devenir le premier constructeur automobile français. 

 

Mise en service de la fontaine sèche et des éclairages

Jeudi 25 juin 2020, les équipes de Grand Paris Seine Ouest ont procédé aux tests de fonctionnement de la fontaine sèche place Jules Guesdes, au pied de la sirène Renault. Les tests s’étant révélés concluants, la fontaine est désormais en service et suit un scénario varié tout au long de la journée : jets fixes ou sautants, petits bouillonnements, variations rapides…

Fontaine sèche devant la sirène Renault, place Jules Guesde à Boulogne-BillancourtHoraires de fonctionnement de la fontaine

Selon la saison, la fontaine sèche fonctionne entre 9 et 13h par jour :

  • Avril : de 10h à 19h
  • Mai : de 10h à 20h
  • Juin, juillet, août : de 9h à 22h
  • Septembre, octobre : de 10h à 19h

Les éclairages illuminent la place Jules Guesde

En fin de journée, les éclairages de la fontaine s’allument et colorent la place Jules Guesde :

  • Mars, avril, septembre, octobre : à partir de 18h
  • Mai : à partir 19h
  • Juin, juillet, août : à partir de 20h

A lire également

  • 30 juin 2020
    Grands projets d’aménagement

    L’aménagement de l’espace public et plus particulièrement de zones déclarées d’intérêt communautaire consiste à contribuer à la cohérence d’un territoire. À ce titre, Grand Paris Seine Ouest intervient dans deux domaines : la planification urbaine et l’opérationnel avec le pilotage de projets.

    Lire la suite
  • 01 septembre 2020
    Véhicules partagés

    De 2012 à 2018, la forte implantation des stations Autolib’ sur le territoire a transformé les modes de déplacement des habitants. Autolib’, 1er service d’autopartage d’automobiles électriques développé à l’échelle d’une grande métropole européenne, s’est interrompu en juillet 2018. De nouveaux services d’autopartage se développent sur le territoire de Grand Paris Seine Ouest.

    Lire la suite
ut tempus quis Lorem risus. dapibus commodo