Jardiner ma ville : un espace plus vert

Créé le 26/12/2019 - Mis à jour le 14/05/2020

Sommaire

Haut de page

Via « Jardiner ma ville », Grand Paris Seine Ouest (GPSO) accompagne les habitants du territoire en leur offrant la possibilité d’entretenir un espace sur le domaine public. Cette initiative volontaire et citoyenne participe à l’amélioration du cadre de vie et à davantage de nature en ville. En lien avec les équipes de GPSO, chaque citoyen contribue ainsi à l’embellissement de sa ville.

 

Jardiner ma ville : un espace public plus vert

466m²

cultivés avec « Jardiner ma ville »

Sur simple demande écrite, les habitants peuvent jardiner des espaces sur le domaine public en plantant des fruits et légumes ou en réalisant du fleurissement.

Ce projet répond aux attentes du mouvement participatif citoyen Les Incroyables Comestibles, présents sur le territoire depuis la mobilisation engendrée par la COP 21 à Paris en 2015 ; et permet d’amorcer le développement de l’agriculture urbaine sur les huit villes du territoire.

Ce sont ainsi 466 m² d’espaces verts qui sont cultivés grâce au dispositif « Jardiner ma ville », sur quatre des huit villes de GPSO.

Jardiner ma ville

À Boulogne-Billancourt :

  • L’association Incroyables Comestibles entretient un potager en pleine terre au Square des Dominicaines, un potager en jardinières à l’Allée des Blanchisseuses, ainsi qu’un autre potager Square du Parchamp ;
  • L’association Les Petits Potagers cultive des jardins partagés, au Jardin du Point du Jour.

À Issy-les-Moulineaux :

  • L’association Un quotidien plus vert cultive un espace vert Chemin de la Bertelotte ;
  • L’association Issy en Herbe entretient des bacs Square Blériot ;
  • Un pied d’arbre est entretenu par un particulier Rue Emile Zola, et un autre est également entretenu par un particulier Rue de Meudon ;
  • Enfin, des jardinières sont cultivées par un commerçant Rue Ernest Renan.

À Vanves :

  • Place des Provinces, l’association APJH entretient des jardinières, ainsi qu’au Square des Droits de l’Enfant ;
  • Un particulier cultive trois jardinières Rue Marcel Yol, et un autre entretient un petit espace vert au Square des Anciens combattants.

À Ville-d’Avray :

  • L’association Les Incroyables Comestibles entretient des plantations en pied de mur au Sente des Bergeronnettes, ainsi que des parcelles en permaculture Rue de Marnes, dans le parc du château.

A lire également

  • 03 juillet 2020
    Végétalisation

    Les villes du territoire de Grand Paris Seine Ouest sont végétalisées et embellies grâce au travail quotidien des jardiniers mais aussi des habitants, pour offrir un cadre de vie plus sain et plus naturel aux riverains.

    Lire la suite
  • 07 septembre 2020
    Maison de la nature et de l’arbre

    La Maison de la nature et de l’arbre, structure gérée par Grand Paris Seine Ouest, a pour mission d’éduquer et de sensibiliser à l’environnement et au développement durable.

    Lire la suite
  • 03 juillet 2020
    Biodiversité

    Composé de 39% d’espaces verts et de forêts, Grand Paris Seine Ouest forme une ceinture verte en région parisienne, riche en biodiversité.

    Lire la suite
tempus sed Nullam venenatis fringilla commodo