Handicap au conservatoire

Créé le 17/06/2022

  • Accueil
  • Accessibilité
  • Les conservatoires s’impliquent pour permettre aux enfants porteurs de handicap d’accéder à la pratique artistique

Sommaire

Haut de page

Les actions en faveur de l’inclusion des jeunes en situation de handicap au sein des conservatoires de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) ne cessent d’évoluer depuis plus de 10 ans.

Les conservatoires s’impliquent pour permettre aux enfants porteurs de handicap d’accéder à la pratique artistique

En 2009, le Conservatoire de Chaville a ouvert le pas avec la signature de la Charte Handicap du ministère de la Culture qui a permis de travailler avec l’association MESH (Musique Et Situations de Handicap) pour former des enseignants à l’enseignement artistique auprès de ce public spécifique. La dynamique en faveur de l’accueil d’élèves porteurs de handicap au sein des Conservatoires de GPSO est alors enclenchée.

Depuis la rentrée 2011/2012, le Conservatoire de Meudon propose un parcours « Musique et Handicap » avec des interventions en milieu scolaire pour les classes ULIS et UEA ainsi qu’un cursus dédié au sein du conservatoire. En 2014, le Conservatoire de Chaville devient membre du réseau national « Musique et Handicap » et le Conservatoire fusionné de Ville-d’Avray Chaville est repéré par le Conseil départemental pour devenir « tête de réseau » dans le cadre du schéma départemental des enseignements artistiques 2018-2021.

Aujourd’hui, les 7 Conservatoires de GPSO accueillent des élèves, de 6 à 13 ans, porteurs de handicap (trisomie, troubles du langage, troubles du comportement, autisme…) ou dispense un enseignement artistique adapté hors les murs (partenariats Education nationale, établissements spécialisés, …). C’est un véritable travail en réseau qui s’est construit au fil du temps et qui permet aujourd’hui de répondre autant que possible à une demande de plus en plus croissante des familles issues des huit villes du territoire et de certaines communes limitrophes.

Développer l’inclusion au sein des conservatoires avec des offres mieux adaptées et nouvelles

Parce que chaque enfant porteur de handicap est unique, c’est tout naturellement que les établissements d’enseignement artistique du territoire s’adaptent aux spécificités de ces élèves. Les cours sont pensés avec et pour les enfants et leurs familles, en lien avec les enseignants et l’administration des Conservatoires : durée de cours réduite ou allongée, adaptation de la méthodologie d’apprentissage (jeu, mémorisation, …), achat de matériel adapté (loupe pour faciliter la lecture des partitions, …).

Certains élèves participent également à des spectacles. Ces collaborations enrichissent leur socialisation au sein d’un groupe, renforcent leur enthousiasme à pratiquer une activité artistique et sont source de satisfaction autant pour eux-mêmes, leurs familles que pour les équipes des Conservatoires.

Former et accompagner des enseignants et des agents administratifs à l’accueil de ce public

Savoir accueillir un élève porteur de handicap et lui enseigner une discipline nécessite des connaissances pédagogiques et humaines : comprendre les besoins de l’enfant pour adapter son cursus. Pour cela, chaque conservatoire a un référent « handicap ». Son rôle ? Recevoir les demandes des familles, cibler leurs attentes et les orienter le cas échéant, proposer un aménagement de cursus en lien avec le professeur et la direction de l’établissement, suivre la scolarité de l’élève, être une personne ressource pour les enseignants.

Grand Paris Seine Ouest accompagne professeurs et personnels administratifs en mettant en place des formations (les fondamentaux de la pédagogie musicale adaptée aux personnes en situation de handicap, l’enseignement musical pour les élèves « Dys », l’inclusion du handicap dans l’enseignement de la danse, …).

Cette année, les professeurs des Conservatoires de GPSO ont initié des rencontres thématiques avec un intervenant spécialisé. Intitulées « A la rencontre du handicap », les sessions ont pour but d’échanger sur les expériences de chacun, de se familiariser avec des méthodologies adaptées à ces enfants, et d’animer le réseau des conservatoires dans cette démarche d’inclusion et d’accès à la pratique artistique pour tous.

Parmi les thématiques programmées, les professeurs appréhenderont la mémorisation des enfants porteurs de handicap, l’enseignement artistique pour les enfants autistes ou encore, les instruments adaptés pour les enfants porteurs de handicap.

Pour la saison 2021/2022, ce sont environ 70 enfants qui bénéficient d’un enseignement artistique adapté (formation musicale, instrument et/ou chorale) dont 2 classes ULIS/UEA à Meudon, 1 classe UEA à Boulogne-Billancourt et 1 classe ULIS à Vanves, mais également 1 partenariat avec l’IME de Sèvres.

A lire également

  • 17 juin 2022 Médiathèques des Conservatoires de Grand Paris Seine Ouest : lieu de ressources pour les habitants Lire la suite
  • 04 juillet 2022 Conservatoires Grand Paris Seine Ouest contribue à la vie culturelle locale avec ses 7 conservatoires autour de la musique, de la danse et de l’art dramatique. Lire la suite
  • 14 février 2022 Accessibilité La politique d’accessibilité de Grand Paris Seine Ouest vise à rendre l’espace et les services publics accessibles à tous les riverains sans distinction, quel que soit le handicap : mobilité réduite, surdité, mal-voyance… Lire la suite