Un territoire 0% pesticide

Semaine pour les alternatives aux pesticides, du 20 au 30 mars 2022

Créé le 18/03/2022 - Mis à jour le 25/03/2022

Sommaire

Haut de page

Du 20 au 30 mars 2022, la semaine pour les alternatives aux pesticides sensibilise aux solutions pour vivre, consommer et produire plus durablement. Les jardiniers de Grand Paris Seine Ouest (GPSO) utilisent des méthodes respectueuses de l’environnement pour entretenir les espaces verts du territoire et favoriser la biodiversité.

Plan climat-air-énergie territorial 2020-2025 de Grand Paris Seine Ouest (PCAET GPSO)Les alternatives aux pesticides

Suppression de l’utilisation des produits chimiques, économies d’eau, accueil des insectes, plantes plus pérennes… Au cours des dernières années, le travail quotidien des jardiniers de Grand Paris Seine Ouest a évolué vers des actions plus respectueuses de l’environnement, et garantes d’un cadre de vie plus sain pour le public, les agents et la biodiversité, dans le cadre du Plan Climat territorial.

Jardinier GPSOUn territoire « zéro phyto »

La loi de transition énergétique interdit l’utilisation des pesticides pour désherber les trottoirs et voiries depuis le 1er janvier 2017. Cependant, Grand Paris Seine Ouest a anticipé la réglementation pour donner l’exemple d’une gestion plus écologique : ainsi, l’abandon des produits phytosanitaires est effectif dans les espaces verts gérés par l’intercommunalité depuis 2008, et depuis 2016 pour la gestion de l’ensemble de l’espace public du territoire. Les plantes les plus envahissantes sont éliminées à la main par les cantonniers lors de leur passage, et une prestation manuelle de renfort est prévue lors des périodes de pousse.

Plus de nature en ville, c’est plus de vie

Cette démarche de 0% pesticide vise à offrir aux riverains un espace public plus naturel, et respectueux de l’environnement et de la santé. Une place plus importante est laissée à la biodiversité dans les rues et aux pieds des arbres du territoire.

Une mauvaise herbe n’est ni sale, ni mauvaise : elle participe à la biodiversité.

Cela signifie une évolution de la notion de propreté en ville : il s’agit de réapprendre à apprécier la ville, avec un regard plus « nature ». Par exemple, une « mauvaise herbe » n’est ni sale ni « mauvaise »; elle est utile aux insectes pollinisateurs et participe à la biodiversité sur le territoire.

Et chez les particuliers ?

L’utilisation de produits phytopharmaceutiques par les particuliers dans les jardins est, quant à elle, interdite depuis le 1er janvier 2019. Source : agriculture.gouv.fr

Pour jardiner sans pesticide, n’hésitez pas à télécharger le guide du jardinage écologique.

 

Le parc de Billancourt, un site exemplaire par sa gestion durable

Le parc de Billancourt, géré par Grand Paris Seine Ouest et situé à Boulogne-Billancourt, s’est vu décerner le label EcoJardin pour sa gestion écoresponsable. L’obtention de ce label constitue une première sur le territoire de GPSO, engagé depuis 2008 dans une démarche écologique, en faveur de la biodiversité, afin d’offrir aux riverains un espace public plus naturel et respectueux de l’environnement.

Jardinier de GPSO, parc BillancourtComment la biodiversité est-elle valorisée ?

Les missions quotidiennes des jardiniers ont pour objectif de valoriser la biodiversité dans le parc :

  • L’utilisation de produits phytosanitaires pour désherber a été abandonnée, comme c’est le cas sur l’ensemble des parcs et jardins de GPSO depuis 2008.
  • Les tontes sont espacées et ont lieu entre 5 et 6 fois par an, afin de préserver la faune et la flore.
  • Le gazon fleuri est privilégié, avec des plantes nectarifères et mellifères, c’est-à-dire qui attirent les insectes pollinisateurs, indispensables à la fécondation des fleurs.
  • Le choix des végétaux est adapté au secteur géographique, avec des plantes qui demandent très peu d’eau afin de limiter l’arrosage et de réaliser des économies.
  • Les branches coupées, issues des tailles, sont broyées sur place pour éviter un transport inutile qui polluerait l’air, puis utilisées comme paillage au pied des massifs du parc.

Parc de Billancourt, à Boulogne-BillancourtUne faune présente et préservée

Les jardiniers de Grand Paris Seine Ouest s’attachent à protéger la faune de ce milieu naturel, très présente : les plans d’eau attirent les canards, poules d’eau et hérons. Chaque année, le parc Billancourt accueille également des naissances de cannetons et de poules d’eau. Des nichoirs accueillent les oiseaux, ainsi que des hôtels à insectes qui participent à la préservation de la faune pollinisatrice.

 

Vidéo : le savoir-faire des jardiniers du territoire

Découvrez le service des espaces verts du territoire, son savoir-faire et son engagement en matière de développement durable.

 

Guide du jardinage écologiqueLe guide du jardinage écologique

Vous aussi, préservez l’environnement dans votre jardin, sur votre balcon ou encore au sein de votre copropriété ! Le guide du jardinage écologique vous présente des techniques de jardinage simples respectant les cycles naturels des espèces et préservant la qualité de l’eau et des sols.

Vous y trouverez également une liste d’espèces de plantes locales à privilégier sur le territoire et des conseils pour l’aménagement de petits espaces favorables à la faune comme la prairie fleurie, la mare ou encore le mur en pierres sèches.

Télécharger le guide du jardinage écologique

 

Jardiner ma ville - GPSO« Jardiner ma ville », pour les riverains sans jardin

Vous avez la main verte, mais pas de jardin ? Vous souhaitez participer à l’amélioration de votre cadre de vie en apportant plus de nature dans l’espace urbain ? Investissez la rue ! Avec le dispositif « Jardiner ma ville », Grand Paris Seine Ouest vous invite à cultiver et entretenir un bout d’espace public.

En savoir plus : jardiner ma ville

Avez-vous trouvé cet article utile ? OUI NON

Comment pouvons-nous améliorer la page ?

A lire également

  • 24 mai 2022 Subvention à l’achat d’un récupérateur d’eau de pluie Depuis le 1er janvier 2022, Grand Paris Seine Ouest propose une subvention pour aider les habitants en pavillon à acheter un récupérateur d’eau de pluie. Cet équipement permet de faire des économies en récoltant l’eau non-potable pour arroser son jardin, laver sa voiture, nettoyer les sols… Lire la suite
  • 06 juillet 2022 Maison de la nature et de l’arbre La Maison de la nature et de l’arbre, structure gérée par Grand Paris Seine Ouest, a pour mission d’éduquer et de sensibiliser à l’environnement et au développement durable. Lire la suite
  • 08 décembre 2021 Carte des initiatives citoyennes durables Grand Paris Seine Ouest a créé une cartographie numérique qui répertorie l’ensemble des initiatives locales du territoire, en lien avec le développement durable : économie circulaire, nature en ville, alimentation de proximité… Vous aussi, partagez votre projet et échangez avec d’autres citoyens du territoire ! Lire la suite