Aménagement de l'ilot de Lattre de Tassigny à Boulogne-Billancourt

Créé le 07/12/2012 - Mis à jour le 07/05/2020

Sommaire

Haut de page

Avec la participation de Grand Paris Seine Ouest (GPSO), l’ilot de Lattre de Tassigny à Boulogne-Billancourt a été réaménagé pour faciliter la cohabitation des différents moyens de transport.

 

Aménagement de l’ilot de Lattre de Tassigny à Boulogne-Billancourt

Des travaux se sont déroulés en 2011 et 2012 rond-point Rhin-et-Danube. Ils s’inscrivaient dans le cadre du contrat de pôle pour l’amélioration des transports en commun, et dans celui de la reconquête de l’espace public pour améliorer la qualité et le cadre de vie.

La partie boulonnaise du contrat de pôle signé en 2006 par la région Ile-de-France, le Syndicat des transports d’Ile-de-France, la RATP, le Conseil général des Hauts-de-Seine, Grand Paris Seine Ouest et la Ville de Boulogne-Billancourt a démarré en juin 2011. Les travaux ont transformé le pôle d’échanges (Boulogne-Billancourt – pont de Saint-Cloud, parc de Saint-Cloud, gare de Saint-Cloud) situé sur le rond-point Rhin-et-Danube et sur l’avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny.
Objectifs : fluidifier la circulation, faciliter la mobilité des usagers, des transports en commun et des piétons.

La requalification urbaine globale et architecturale de l’îlot de Lattre de Tassigny comprenait :

  • la réalisation de 49 logements sociaux dont environ la moitié est dédiée à des personnes âgées valides et autonomes avec des commerces en RDC (réhabilitation de 2 immeubles aux 2 et 10-12 et démolition – reconstruction du bâti le plus dégradé aux 16, 18 et 20).
    Cet ensemble a été inauguré le 18 novembre 2011.
  • le réaménagement du débouché de l’avenue Jean-Baptiste Clément et de la rue des Abondances sur le rond-point Rhin et Danube, réalisé au cours de l’Eté 2011.
  • la requalification de la placette située entre la rue du Port et le rond-point
  • la restructuration du trottoir Nord de l’avenue de Lattre de Tassigny jusqu’au quai du 4 Septembre et dans une moindre mesure du trottoir Sud

Les aménagements visaient à améliorer la correspondance entre les différents modes de circulation des piétons, à préserver la cohérence du lieu et à valoriser son caractère et ses potentialités urbaines, fonctionnelles et paysagères.

Ils se traduisent concrètement par :

  • le regroupement des arrêts de bus au nord et au sud de l’avenue de Lattre,
  • l’aménagement de la continuité des cheminements piétons entre les différents modes de transport en commun (avec le raccordement de la plateforme de dépose/reprise des bus à la hauteur de la trémie d’accès à la station de métro de la ligne 10),
  • la réalisation d’une signalétique piétonne permettant de faciliter cette intermodalité,
  • l’amélioration de l’accessibilité et de la sécurité des piétons et notamment des PMR (avec la suppression des rampes d’accès à la station M10, l’élargissement des trottoirs),
  • le déplacement du passage piéton existant au milieu de l’avenue de Lattre vers la Place Rhin et Danube, en cohérence avec l’ensemble des continuités piétonnes prévues,
  • la création à terme d’ascenseurs permettant de rejoindre les quais de la station de métro M10 depuis la surface. Le point d’accès sera positionné sur le rond-point, entre la route de la Reine et l’avenue André Morizet.

La démarche des Comités de Pôle est définie par le Plan de Déplacement Urbain d’Ile-de-France (PDU) et associe l’ensemble des partenaires institutionnels, techniques et associatifs concernés par l’élaboration puis la mise en oeuvre d’un projet.

Il consiste notamment à promouvoir l’usage des transports collectifs et des modes doux de déplacements, au travers d’un projet décliné sous la forme de mesures concrètes d’aménagement à court terme, susceptibles de contribuer au renforcement de l’attractivité des transports collectifs régionaux.

Le tri-pôle d’échanges de Saint-Cloud a été inscrit comme pôle du réseau principal PDU et bénéficie à ce titre de financements de la part de la Région Ile-de-France (RIF) et du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF).

Il se compose de 3 gares : la gare de Saint-Cloud Montretout (SNCF), la station du Parc de Saint-Cloud (T2), et la station de métro M10 de Boulogne – Pont de Saint-Cloud (RATP).
Il est atypique, comparé à d’autres pôles du PDU, du fait de paramètres essentiels : 2 communes, la Seine, des distances et des dénivelés importants entre les gares, un réseau routier dense.

A lire également

  • 11 mai 2020
    Travaux d’aménagement de la Place Solférino à Boulogne-Billancourt

    La Place Solférino de Boulogne-Billancourt a retrouvé son charme grâce à des travaux d’aménagement menés en 2013.

    Lire la suite
  • 12 mai 2020
    Travaux d’aménagement avenue Jean-Baptiste Clément à Boulogne-Billancourt

    Entre avril 2016 et mai 2017, des travaux d’aménagement de l’avenue Jean-Baptiste Clément à Boulogne-Billancourt ont permis de réorganiser les contre-allées afin d’assurer la sécurité, l’accessibilité et le confort de tous quel que soit son mode de déplacement, en particulier les piétons et les cyclistes. C’est ainsi l’ensemble de l’avenue qui a été rénové.

    Lire la suite
  • 11 mai 2020
    Mise en sécurité du tunnel Ambroise Paré à Boulogne-Billancourt

    Entre 2011 et 2013, GPSO a procédé à la mise en sécurité du tunnel Ambroise Paré, qui couvre l’autoroute A13.

    Lire la suite
mattis velit, at ut et, ut venenatis massa accumsan consequat.