J’ai été soulagée de pouvoir bénéficier de l’aide Seine Ouest Commerce »

Julie, gérante d’un salon de coiffure à Meudon

Créé le 17/12/2020 - Mis à jour le 08/01/2021

  • Accueil
  • Actualités
  • Julie B., gérante d’un salon de coiffure à Meudon : « J’ai été soulagée de pouvoir bénéficier de l’aide Seine Ouest Commerce »

Sommaire

Haut de page

Julie B. tient le salon de coiffure Lyn’Aya à Meudon depuis le mois de février 2020 et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à « Seine Ouest Commerce », la subvention de Grand Paris Seine Ouest (GPSO), son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de poursuivre son activité.

 

Julie, gérante d’un salon de coiffure à Meudon : « J’ai été soulagée de pouvoir bénéficier de l’aide Seine Ouest Commerce »

Julie, gérante d'un salon de coiffure à Meudon. Bénéficiaire de la subvention Seine Ouest CommerceComment vivez-vous la crise sanitaire ?

Je suis arrivée sur Meudon en février dernier, trois semaines avant le COVID. Quand le confinement a commencé, je ne réalisais pas vraiment, je pensais que cela ne durerait que quelques jours.

 Comment avez-vous entendu parler du dispositif Seine Ouest Commerce ?

J’ai d’abord entendu parler des différentes aides de l’Etat et des collectivités, ce qui m’a rassuré, mais comme je venais d’ouvrir, j’avais beaucoup de charges à payer et je n’ai eu le droit à aucune aide de l’Etat. Heureusement j’ai effectué les démarches pour celle de Grand Paris Seine Ouest, et j’ai été soulagée de pouvoir en bénéficier.

Comment s’est passée la reprise en mai ?

De mai à août, j’ai pu travailler, mais de là à assurer un avenir, je ne peux pas me prononcer. Je fais tout pour que mon magasin reste ouvert, j’ai beaucoup travaillé pour rattraper les pertes dues à la fermeture, au détriment de ma vie familiale. Je comptais embaucher quelqu’un, parce que je suis seule, mais cela est actuellement impossible. Depuis début octobre, j’ai contacté une baisse de mon activité. D’habitude, cela se remplit très vite, comme je suis toute seule, je travaille toute la journée, mais ces derniers temps c’est beaucoup plus calme, et je suis un peu inquiète pour l’avenir.

Comment avez-vous vécu le confinement de novembre ?

Comme pour le premier, j’ai reçu cette nouvelle comme une catastrophe. J’ai fermé jusqu’au 28 novembre, quand nous avons été autorisés à rouvrir, mais j’ai perdu, comme beaucoup d’autres commerçants, un mois de travail. Heureusement, le propriétaire de mon local commercial m’a remboursé le mois de loyer de novembre, en voyant la situation difficile dans laquelle j’étais.

La reprise se passe très bien, les clients sont au rendez-vous, je suis rassurée. En revanche, je reste inquiète pour l’avenir, je crains un troisième confinement : cela ne fait pas un an que j’ai ouvert le salon de coiffure et j’ai déjà dû en affronter deux ! Nous ne pouvons pas nous projeter, nous sommes obligés de vivre au jour le jour : ce n’est pas l’idéal, mais je m’accroche.

Seine Ouest Commerce : jusqu’à 5.000€ de subvention

 

Vie institutionnelle - finances, budget de GPSOEn partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Hauts-de-Seine, Grand Paris Seine Ouest a mis en place « Seine Ouest Commerce », un dispositif de soutien financier au commerce de proximité pour amortir l’impact du COVID-19 et du confinement en remboursant les loyers d’avril et de novembre 2020, dans la limite de 5.000€ par commerce.

  • Vous êtes un commerçant indépendant à Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves ou Ville-d’Avray ?
  • Vous employez moins de 20 salariés ?
  • Vous avez dû fermer votre local de vente en avril et/ou en novembre 2020 ?

Remplissez votre dossier en ligne pour obtenir votre subvention Seine Ouest Commerce !

DEMANDEZ VOTRE SUBVENTION

A lire également

  • 08 janvier 2021
    Géraldine D. , commerçante dans le prêt-à-porter à Sèvres : « L’aide Seine Ouest Commerce m’a permis de rester à flot »

    Géraldine D. tient la boutique de prêt-à-porter Three days in september à Sèvres depuis 2 ans, et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pouvoir continuer son activité.

    Lire la suite
  • 08 janvier 2021
    Caroline S, restauratrice à Issy-les-Moulineaux : « Nous avons été très informés et soutenus »

    Caroline S. tient le restaurant La Cucina à Issy-les-Moulineaux depuis 20 ans, et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pouvoir continuer son activité.

    Lire la suite
  • 08 janvier 2021
    Francisco B, commerçant à Chaville : « Seine Ouest Commerce m’a aidé à passer cette période difficile »

    Francisco B. tient une boutique spécialisée dans les néons à LED My led neon à Chaville depuis 3 ans et a dû fermer son commerce pendant le confinement. Grâce à la subvention de Grand Paris Seine Ouest « Seine Ouest Commerce », son loyer du mois d’avril a été remboursé, lui permettant de pousuivre son activité.

    Lire la suite
risus Donec eget ut leo fringilla