GRAND PARIS
Seine Ouest

9 route de Vaugirard

92196 Meudon Cedex

Vous êtes ici :
Accueil>Grand Paris Seine Ouest expérimente un nouveau dispositif de collecte des déchets alimentaires

Grand Paris Seine Ouest expérimente un nouveau dispositif de collecte des déchets alimentaires

Grand Paris Seine Ouest s'associe au Syctom, le syndicat métropolitain de traitement des déchets ménagers, afin d'expérimenter pendant 2 ans un nouveau dispositif de tri et de collecte des bio-déchets, dits « déchets alimentaires »pour les résidents de Marnes-la-Coquette et Ville-d'Avray et les élèves des écoles de Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Meudon, Vanves ....

La mise en place d'un tel dispositif permettra d’anticiper les échéances réglementaires à l’horizon 2025 et de préparer au mieux la mise en œuvre d’un dispositif pertinent de tri à la source des déchets alimentaires

A travers cette opération, qui s’inscrit dans les objectifs de la loi sur la Transition Energétique pour la croissance verte du 17 août 2015, GPSO poursuit sa politique en faveur de l’environnement, dont la gestion des déchets est une composante essentielle, et souhaite permettre la mise en œuvre d’un dispositif pertinent pour la valorisation des déchets alimentaires à l’horizon 2025.

En effet, d’après l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie), les déchets alimentaires représentent plus de 30 % du volume de la poubelle moyenne d’un ménage. Aujourd’hui, ils sont le plus souvent mélangés aux ordures ménagères.

Le geste de tri des déchets alimentaires doit être pensé comme une collecte à part entière, à l’instar du tri du verre, du papier et des emballages. Cette expérimentation constitue le préalable à la généralisation de cette collecte sur l'ensemble du territoire.

Faire évoluer les comportements de chacun sur ce nouveau type de collecte, tel est l’objectif de cette expérimentation. Le geste de tri des déchets alimentaires doit être pensé comme une collecte à part entière, à l’instar du tri du verre, du papier et des emballages. A terme, cette phase de test pourra être généralisée sur l’ensemble du territoire de Grand Paris Seine Ouest.

Collecte auprès des ménages : une expérimentation à l’échelle de deux villes

A Marnes-la-Coquette et Ville-d’Avray cette collecte ciblera les maisons individuelles, les petits et grands immeubles et les commerces, tous producteurs de déchets alimentaires. Effectuer ce test chez l’habitant présente une double particularité : sensibiliser et trier les déchets à la source.

Les déchets alimentaires seront collectés une fois par semaine, puis transformés en compost pour les agriculteurs tout en produisant des énergies renouvelables, grâce au biogaz issu de la fermentation dans une optique d’économie circulaire.

Du 7 au 19 novembre, des éco-animateurs du Syctom organisent une opération de porte-à-porte dans les villes afin de distribuer aux habitants un kit de tri contenant : un P'tit Bac (bioseau), des sacs transparents et biodégradables et un guide de tri. La collecte débutera ensuite à partir du 20 novembre.

Collecte dans les écoles et les marchés

Cette expérimentation concernera également les « gros producteurs », c’est-à-dire les entités produisant plus de 10 tonnes de déchets alimentaires par an. C’est pourquoi les écoles et les marchés du territoire représentent des cibles spécifiques pour répondre aux exigences qui s’imposent à eux.

La mise en place d’une telle expérimentation se fera en plusieurs phases. En premier lieu, afin de lutter contre le gaspillage alimentaire, la Maison de la Nature et de l’Arbre de Grand Paris Seine Ouest organisera courant octobre des journées pédagogiques pour sensibiliser les habitants aux enjeux du tri des déchets alimentaires. Puis en novembre, les bacs, bioseaux et sacs transparents seront distribués de sorte que, dans ce même mois, la collecte puisse débuter.

Deux marchés gros producteurs sur les 4 que compte le territoire de GPSO (les 2 autres valorisant déjà leurs bio-déchets), sont donc concernés : 
          o    le Marché Corentin Celton à Issy-les- Moulineaux
          o    le Marché couvert de Vanves

 

Parmi les 30 écoles du territoire dont la production de déchets alimentaires est supérieure à 10 tonnes par an, la collecte sera expérimentée pendant 2 ans à : 


         o   Boulogne-Billancourt :
                       - Groupe scolaire Jean-Baptiste Clément,

                       - Groupe scolaire Saint Denis,

                       - Groupe scolaire Billancourt,

                        - Ecole élémentaire Glacières

         o   Chaville : Groupe scolaire Paul Bert

         o   Meudon :
                  - Groupe scolaire Perrault Brossolette,

                  - Ecole élémentaire Debussy Monnet


         o   Issy-les-Moulineaux :
                  - Groupe scolaire Anatole France,

                  - Ecole élémentaire Voltaire


         o   Vanves :
                  - Groupe scolaire Cabourg

Dernière Minute